Assurance covoiturage : les pièges à éviter

Êtes-vous souscripteur d’un contrat d’assurance covoiturage ? Vous êtes à la recherche d’éventuelles attitudes qui pourraient vous coûter votre assurance covoiturage ? Cet article vous donne un aperçu sur quelques attitudes à éviter au maximum en cas de covoiturage.  Surtout si vous disposez d’une assurance covoiturage.

Faire confiance aux personnes avec qui vous êtes en voiture

C’est très commun de savoir qu’accorder facilement sa confiance peut coûter très cher. Cette règle s’applique également dans le cas des assurances. Il vous suffira simplement de faire confiance à la mauvaise personne pour que vous vous retrouviez face à d’énormes difficultés. Faire du covoiturage avec un inconnu peut s’avérer être très dangereux pour vous. Vous risquez en premier lieu votre propre vie mais aussi la vie des autres passagers.

A lire en complément : Comment choisir une bonne assurance pour votre entreprise

Attention surtout, si au beau milieu de votre parcours, votre chemin croise le chemin de quelqu’un que vous ne connaissez pas mais qui désire effectuer le voyage avec vous. C’est assez risqué comme décision. Il vous est donc conseillé de lui demander une pièce d’identité ainsi qu’un permis de conduire. En gros, tous documents justificatifs pouvant vous renseigner sur sa personne. Cela devra vous justifier auprès de votre compagnie d’assurance.

 Ne pas être assez vigilant lorsque vous êtes au volant

Si vous conduisez en covoiturage, la moindre des choses serait d’être très vigilant. Pour le choix de vos partenaires de voyage, vous pouvez envisager des annonces sur différents sites tout en étant très spécifique dans vos conditions. Exigez des partenaires recommandables aussi bien aux yeux de la loi qu’aux yeux du public.

A lire aussi : Assurance au kilomètre : une option intéressante pour les conducteurs peu souvent en voiture !

Exiger des conditions peu spécifiques s’avère être une grosse erreur pour vous qui avez souscrit à une assurance covoiturage. En fait, en cas de réalisation de sinistre, votre compagnie d’assurance covoiturage se trouvera dans l’obligation de vous demander si vous avez rempli votre part de responsabilité. Certes, la compagnie d’assurance covoiturage mènera sa petite enquête pour déterminer sa responsabilité.

Si toutefois, vous avez manqué de vigilance, la compagnie sera dans l’obligation de décliner toute responsabilité en relation avec  le dommage en question. C’est justement pour ça qu’il vous faut éviter toute absence ou distraction pouvant vous coûter la baisse de votre vigilance.

Ne pas s’assurer de la bonne moralité des passagers du véhicule

En effet, vous devez vous assurer de la bonne moralité de vos passagers sans quoi vous serez tout aussi responsable des actes qu’ils pourraient commettre lors du covoiturage. C’est aussi valable pour les colis que transportent chacun des membres du covoiturage. Si l’un transporte des stupéfiants par exemple et vous faites exception en ne contrôlant pas son colis vous êtes bien en erreur.

Dans ces conditions, l’assurance covoiturage ne pourra répondre de ses actes qu’en cas de réalisation de dommages. Certes, au vue d’une enquête policière votre bonne foi sera prouvée mais cela n’exclut pas le fait que votre responsabilité sera engagée auprès des autres passagers en cas de sinistre et non la responsabilité de l’assurance.

Ainsi, il est de votre devoir de faire preuve de beaucoup d’attention lors des covoiturages pour effacer toute responsabilité en cas de réalisation de sinistre. Si vous faites votre devoir comme il faut, l’assurance covoiturage se trouvera dans l’obligation d’assurer les éventuels dommages qui pourraient arriver.