Que savoir d’une commission BNP ?

S’offrir les services de la Banque Nationale de Paris (BNP) permet d’alléger vos difficultés financières. Néanmoins, il est important de connaître certains paramètres des services que vous offre la BNP, en particulier la commission d’intervention bancaire. Que signifie concrètement la commission d’intervention ? Que pouvez-vous savoir sur la commission d’intervention BNP ? Le présent article brossera les diverses informations nécessaires à retenir.

Qu’est-ce que la commission d’intervention BNP ?

La commission d’intervention BNP ou encore frais de forçage est une somme que la banque nationale de Paris défalque du compte bancaire d’un client. Cela se produit lorsque le compte se retrouve en situation de découvert bancaire non autorisé, c’est-à-dire avec un solde négatif ayant dépassé le montant autorisé. Cette commission d’intervention est aussi prélevée chaque fois qu’une opération irrégulière est effectuée par le client.

A voir aussi : Comment annuler un virement postal ?

Quand survient la commission d’intervention ?

La commission d’intervention est prélevée dans deux situations hypothétiques. Dans la première situation, elle est soustraite lorsque le client se retrouve à découvert alors qu’il n’a pas de découvert autorisé. En effet, il peut effectuer une opération, soit un paiement, soit un retrait qui augmente son découvert non autorisé ou le fait basculer dans le découvert non autorisé. Dans l’un ou l’autre des cas, la commission d’intervention est défalquée de son compte.

Dans le deuxième cas, il s’agit d’une situation où le client dépasse son découvert autorisé et se retrouve dans le découvert non autorisé. En effet chaque fois qu’il réalise une transaction qui aggrave son découvert non autorisé, des frais de forçage sont prélevés.

A découvrir également : Quand ouvrir un compte joint ?

Quel est le coût de la commission d’intervention BNP ?

La banque nationale de Paris effectue un tarif s’élevant à 8 euros pour chaque opération constituant une commission d’intervention, avec une limite de 80 euros par mois pour 10 opérations. Les clients en situation financière fragile ont une commission d’intervention de 4 euros avec un plafond de 25 euros par mois.

Comment éviter les frais de forçage BNP ?

Afin de réduire la commission d’intervention BNP, il vous faut appliquer quelques stratégies. En effet, vous devez éviter nécessairement les découverts, tout en mettant une partie de votre argent dans un compte épargne. Cet argent épargné pourra servir à combler le compte dès lors que le seuil de découvert est atteint. N’hésitez surtout pas à vérifier très souvent votre compte afin d’avoir la main mise sur toutes les opérations. Par ailleurs, en cas de prélèvement de commission d’intervention abusif, vous avez la possibilité de revendiquer cette décision auprès de la banque. Cette procédure se fait en envoyant un courrier postal recommandé avec accusé de réception à la banque nationale de Paris qui se chargera de vous apporter des clarifications.