Comment faire pour prendre sa retraite anticipée ?

La retraite anticipée est un dispositif présent dans presque tous les programmes d’assurance retraite. Elle permet à un assuré de prendre sa retraite bien avant l’âge légal. Cependant, une retraite anticipée peut être envisagée à conditions de suivre un certain nombre de mesures. Trouvez dans cet article, quelques informations utiles pour prendre sa retraite anticipée.

Dans quels cas peut-on envisager de prendre une retraite anticipée ?

En France, selon la loi, l’âge pour prendre sa retraite est égal à 62 ans. De façon simplifiée, il est impossible de partir à la retraite avant d’avoir atteint cet âge. Cependant, certains cas permettent à un salarié de prendre sa retraite avant l’âge légal. En effet, une demande de retraite anticipée peut être réalisée dans les situations suivantes :

A lire aussi : Retraites complémentaires : quelles options pour les investisseurs

Quelles sont les démarches à effectuer pour prendre sa retraite anticipée ?

Des modalités sont fixées pour chacun des cas de demande de retraite anticipée pour les encadrer. De ce fait, il existe des formulaires de demande propres à chacun de ces cas.

Demande de retraite anticipée au titre d’une carrière longue

Ici, le travailleur peut faire sa requête de formulaire de demande de retraite anticipée pour carrière longue au niveau de sa caisse de retraite. En retour, la caisse de retraite lui enverra deux différents documents. Il s’agit d’une attestation de situation à titre de la retraite anticipée et du formulaire de demande de retraite anticipée.

Demande de retraite anticipée pour pénibilité liée au travail

La demande de retraite anticipée pour pénibilité liée au travail se fait également auprès de la caisse de retraite de l’assuré. Que ce soit pour les salariés du régime général ou ceux du régime agricole, elle se fait grâce au même formulaire.

Cependant, il existe des conditions à respecter pour bénéficier du dispositif de retraite anticipée. En effet, l’assure doit :

  • Avoir au minimum 60 ans ;
  • Justifier d’une situation d’incapacité permanente, au moins égale a 10 %, suite à un accident du travail et/ou une maladie professionnelle (MP/AT).

Demande de retraite anticipée liée au handicap

Le salarié qui désire effectuer une demande de retraite anticipée peut envoyer à sa dernière caisse de retraite une demande d’attestation de départ en retraite anticipée des assurés handicapés.

Au cas où l’assuré remplirait les conditions lui permettant de profiter du dispositif, sa caisse de retraite lui enverra un document important. Il s’agit d’une attestation de situation approuvant la demande de retraite anticipée pour handicap.

Ensuite, l’assuré pourra faire la demande de retraite anticipée pour assurés handicapés au niveau de sa caisse de retraite.

Quelles sont les conséquences financières d’une retraite anticipée ?

Les conséquences financières d’une demande de retraite anticipée sont importantes à prendre en compte. Effectivement, le fait de partir plus tôt que l’âge légal peut avoir des répercussions sur la pension perçue.

En fonction du cas spécifique de chaque assuré, différents paramètres peuvent entrer en jeu pour calculer la somme qui sera versée lors de la mise à disposition des fonds nécessaires.

Demande de retraite anticipée au titre d’une carrière longue :

Dans ce cas précis, le montant total collecté auprès des caisses est équivalent à une proportion différentielle (par rapport aux trimestres cotisés) par année manquante jusqu’à 67 ans. Le taux plein s’établit alors selon ce résultat comme durant une période normale.

Si l’assuré choisit cette option avant ses 62 ans, son revenu mensuel net sera inférieur au montant qu’il aurait obtenu avec les règles ordinaires et un nombre suffisamment avantageux de trimestres travaillés. Il faut donc bien réfléchir aux conséquences financières qui découlent d’une demande de retraite anticipée afin de prendre une décision éclairée.

Comment bien préparer sa retraite anticipée pour en profiter pleinement ?

Une fois la décision de demander une retraite anticipée prise, il faut préparer cette étape afin d’en profiter pleinement.

La première démarche à effectuer est d’évaluer le montant total des économies que vous avez réussi à mettre de côté. Cette évaluation doit être réaliste et prendre en compte les dépenses courantes ainsi que les projets futurs (voyages, loisirs, etc.). Vous pourrez avoir une idée du niveau de vie que vous souhaitez mener durant votre retraite et adapter vos choix en conséquence.

Il peut aussi être utile de se renseigner sur les différentes options qui s’offrent à vous après votre départ en retraite : voyage autour du monde, pratique d’une activité sportive ou culturelle…

Il faut réfléchir aux moyens qui permettront d’augmenter sa pension, car même si elle sera inférieure dans le cadre d’une demande de retraite anticipée par rapport au montant perçu avec un nombre suffisamment avantageux de trimestres travaillés jusqu’à l’âge légal, certaines stratégies peuvent contribuer à améliorer ce revenu mensuel net : bénéficier du dispositif Carrières longues ; utiliser ses heures supplémentaires pour racheter des trimestres ; souscrire un PERP ou un contrat Madelin…

Penser aux contrats Madelin permet de non seulement compléter sa pension, mais aussi de continuer à exercer son activité de manière progressive.

Il faut préparer sa demande de retraite anticipée pour s’assurer une retraite bien méritée qui sera à la hauteur de vos attentes.