Le duel monétaire : Dollar VS Euro

Le dollar américain et l’euro sont respectivement les deux devises les plus échangées à travers le monde. Leur valeur reste un sujet crucial pour la plupart des entreprises et des investisseurs. Parallèlement, on note un véritable duel monétaire entre ces deux monnaies. Faisons ici une comparaison de la valeur de chacune d’elle, une analyse des facteurs qui les influencent et prévision à court à moyen terme.

Comparaison de la valeur du dollar et de l’euro

Au moment de la rédaction de cet article, le dollar américain s’échange à 0,91 euro environ. Notons que la valeur de cette devise se justifie par la reprise économique aux États-Unis au lendemain de la pandémie de Covid-19. Ce redressement plus rapide que prévu s’est accompagné de la maîtrise de l’inflation, de la réduction du chômage et une croissance économique remarquable. Soulignons que cette reprise est redevable à la politique monétaire de la Réserve Fédérale américaine (Fed).

A lire aussi : Comment se connecter à Bourse Direct ?

Quant à l’euro, il s’échange lors de cette rédaction à 1,10 dollar américain environ. Sa valeur a été touchée par la Covid-19, notamment avec les verrouillages stricts. Contre toute attente, ceux-ci ont considérablement nui à la croissance économique en zone euro. On enregistre aussi dans cette partie du monde une augmentation de l’inflation. Néanmoins, l’économie européenne connait un redressement progressif. Parmi ses principaux acteurs figure la Banque centrale européenne (BCE). Par ailleurs, en comparant ces deux devises, il est clair que la valeur du dollar américain est supérieure à celle de l’euro actuellement. Il faut cependant admettre qu’elle est influencée par plusieurs facteurs.

Analyse des facteurs influençant les deux devises

De nombreux facteurs justifient la valeur de l’euro et du dollar américain. Parmi ceux-ci, on retrouve la politique monétaire des acteurs de ces devises, l’inflation et les événements géopolitiques. Voici ce qu’il convient de retenir selon chaque cas.

Lire également : 10 Conseils pour Investir sur le Marché Boursier

La politique monétaire de la Fed et de la BCE

Le dollar américain et l’euro sont respectivement touchés par la politique monétaire de la Fed et de la BCE. En effet, ces institutions financières ont la possibilité d’augmenter ou de réduire les taux directeur. Cela pourrait avoir un impact direct sur la demande de chaque devise. Par exemple, si la Fed accroît les taux, les investisseurs seront motivés à échanger en dollars américains.

Les événements géopolitiques

Les événements géopolitiques majeurs peuvent également influencer le taux de change. Autant qu’ils diffèrent, autant l’impact à remarquer ne sera pas statique. En outre, ces événements peuvent être d’ordre politique ou économique. C’est le cas de la crise grecque en 2010 qui a eu de lourdes répercussions sur l’euro. À cette dernière s’ajoute le conflit actuel en la Russie et l’Ukraine.

L’inflation

Avec un taux d’inflation structurellement inférieur, un pays peut voir sa monnaie s’apprécier sur le long terme. Par exemple, si la zone euro présente une inflation structurelle plus faible que celle des USA, l’euro sera plus considéré que le dollar. On assistera alors à la chute de celui-ci. Et c’en est de même dans le cas inverse. Par ailleurs, il existe d’autres facteurs susceptibles de plonger ou non une devise. Entre autres, on a le commerce extérieur et la performance de l’économie.

Prévisions à court et moyen terme pour le dollar et l’euro

Les prévisions à court terme pour le dollar sont mitigées. Il est vrai que l’économie américaine connait une importante croissance depuis quelques mois. Cependant, plusieurs facteurs sont susceptibles de la freiner dans un futur très poche. Il s’agit entre autres de la politique monétaire de la Fed et des tensions commerciales avec la Chine.

Tout comme le dollar, les prévisions à court terme pour l’euro sont mitigées. En effet, les répercussions de la pandémie se font peu ou prou sentir. Même si un redressement de l’économie est prévu, des incertitudes sont toujours présentes, notamment avec les politiques économiques de certains pays de l’UE. Par ailleurs, les prévisions à moyen terme pour les deux devises sont plutôt positives. Aux USA, l’économie devrait être croissante. Dans la zone euro, la politique monétaire de la BCE pourrait donner un regain d’espoir à l’euro.