Assurance au kilomètre : une option intéressante pour les conducteurs peu souvent en voiture !

La plupart des gens savent qu’il faut souscrire une assurance pour être couvert par un véhicule, mais saviez-vous qu’il existait également un dispositif soutenu par le gouvernement et conçu pour les personnes qui ne conduisent pas souvent ?

L’assurance des propriétaires de véhicules (VOE) a pour but d’offrir une couverture pour les accidents de faible intensité.

A voir aussi : Choisir la meilleure assurance habitation pour jeune en 2019

Certaines personnes pourraient penser que l’assurance VOE n’est pas la seule à couvrir le coût de l’accident.

Comment ça marche ?

A découvrir également : Les différentes options d'assurances pour les travailleurs indépendants

Dans certains cas, vous pouvez être couvert pour les blessures infligées à des personnes (y compris des animaux).

Le jeu en vaut-il la chandelle ?

L’argent que vous pourriez économiser sur votre prime d’assurance automobile pourrait ne pas suffire à couvrir vos dépenses après un accident. C’est pourquoi nous vous recommandons de n’envisager cette option que si vous n’avez pas d’autres polices d’assurance et que vous avez besoin d’une couverture immédiate. Si vous pouvez attendre quelques jours pour vous assurer que votre voiture est officiellement immatriculée, cette option est préférable. Enfin, veillez à examiner les détails de la police avant de vous engager. Ce type d’assurance est conçu comme une couverture de dernier recours. La prime est généralement assez élevée, et elle n’offre pas la même couverture qu’une assurance automobile ordinaire.

Cette assurance est destinée à être utilisée en dernier recours.

Pourquoi l’appelle-t-on VOE ? Quand l’assurance expire-t-elle ?

La couverture que vous obtenez avec la VOE n’existe plus après une certaine période. On parle souvent de « date d’expiration ». Vous devrez renouveler votre police à la fin de la période. N’oubliez pas que si vous ne la renouvelez pas à temps, vous risquez de ne pas être couvert en cas d’accident survenant après la date de renouvellement. Veillez à vérifier les conditions de la police avant de vous engager.

Qu’en est-il de la couverture des voitures de location ?

Au cas où vous vous poseriez la question, oui, vous pouvez ajouter une couverture supplémentaire pour une voiture de location. Beaucoup de gens choisissent de le faire, surtout s’ils partent pour un long voyage et ne veulent pas s’inquiéter des dommages causés à la voiture de location. Dans ce cas, vous pouvez comparer plusieurs polices pour déterminer celle qui vous couvre le mieux.

Les polices de location de voiture sont des polices d’assurance.

Quel est le meilleur moment pour déposer une demande d’indemnisation ?

Comme nous l’avons mentionné plus haut, la couverture offerte par la VOE n’existe pas après une certaine date. Cette date est généralement fixée par la compagnie d’assurance. Veillez donc à introduire votre demande d’indemnisation avant cette date. Le meilleur moment pour le faire est le plus tôt possible. Plus tôt vous déposez votre demande, plus vite elle sera traitée. Cela peut prendre quelques heures ou quelques jours, mais le jeu en vaut la chandelle.

Les primes sont généralement très élevées et la couverture est minime.

J’espère que cet article vous aidera à mieux naviguer dans le monde des polices d’assurance ! Comme vous pouvez l’imaginer, l’assurance n’est pas un sujet que nous abordons souvent sur ce site. Cependant, nous pensons qu’il est important d’en parler, car de nombreuses personnes ignorent l’existence de cette option. Veillez donc à lire attentivement les petits caractères avant de souscrire une police d’assurance. De plus, si vous avez besoin d’informations supplémentaires, n’hésitez pas à visiter le site Web de Courtiers d’assurances Canada, où vous pourrez obtenir une soumission d’assurance gratuite et sans obligation.

Comment fonctionne l’assurance au kilomètre et comment est-elle facturée ?

L’assurance au kilomètre peut sembler complexe, mais elle est en réalité assez simple. Les conducteurs souscrivent une assurance auto classique, mais indiquent leur nombre de kilomètres annuels estimé. L’entreprise d’assurance utilise cette estimation pour déterminer le coût de l’assurance. Si un conducteur dépasse sa limite de kilométrage annuel, il peut avoir à payer des frais supplémentaires.

Les entreprises d’assurance utilisent souvent des appareils de suivi GPS ou autres technologies pour vérifier les distances parcourues par les clients et facturer avec précision. Ces dispositifs peuvent aussi être utiles aux clients qui souhaitent suivre leurs propres habitudes de conduite et réduire leur consommation d’énergie.

Il faut noter que toutes les compagnies d’assurances ne proposent pas encore ce type d’option flexible. La tarification des assurances au km varie considérablement selon les assureurs : certains appliqueront un tarif unique indépendamment du nombre total effectué tandis que chez d’autres la prime sera directement proportionnelle au nombre exact effectué.

L’assurance auto basée sur le kilométrage est une bonne option pour ceux qui conduisent peu fréquemment car elle offre une alternative abordable aux polices traditionnelles coûteuses sans faire subir aucun sacrifice allant à l’encontre de vos besoins spécifiques en termes de couverture et d’évaluation essentielle !

Les avantages et les inconvénients de l’assurance au kilomètre : est-ce vraiment rentable pour les conducteurs peu souvent en voiture ?

Les avantages de l’assurance au kilomètre sont nombreux. Elle est plus adaptée aux conducteurs peu fréquents. Les personnes qui n’utilisent pas leur voiture tous les jours peuvent économiser beaucoup en souscrivant à une assurance basée sur le nombre de kilomètres effectués chaque année.

Cette option permet aux clients de ne payer que pour ce qu’ils consomment réellement. Effectivement, la prime d’assurance est directement proportionnelle au nombre exact des kilomètres parcourus, ce qui signifie que ceux qui conduisent moins paieront moins cher.

Cette formule peut encourager les automobilistes à utiliser leur voiture avec modération et ainsi limiter leur empreinte carbone. Pour certains usagers soucieux de l’environnement ou militants écologistes, c’est un argument supplémentaire convaincant.

Il y a aussi des inconvénients à prendre en compte lorsqu’on décide d’opter pour une assurance auto basée sur le kilométrage. Tout d’abord, si vous dépassez votre limite annuelle prévue dans votre contrat, par exemple suite à un changement important dans vos habitudes (ex: déménagement), vous devrez payer des frais supplémentaires • parfois significatifs • pour couvrir les coûts additionnels liés aux kilomètres parcourus.

Cette formule peut aussi être plus complexe et donc difficile à comprendre pour certains utilisateurs non habitués aux expressions complexes et techniques utilisées par leurs interlocuteurs chez les assureurs. Il faut donc s’informer correctement et être sûr de comprendre tous les détails, avant de souscrire à ce type d’assurance.

L’assurance au kilomètre est une option intéressante pour les conducteurs peu souvent en voiture. Elle offre des avantages considérables comme un coût moins élevé pour votre assurance auto tout en permettant de mieux suivre vos habitudes. Il faut bien réfléchir aux conditions du contrat et peser le pour et le contre avant de se lancer dans cette formule plus complexe que la traditionnelle.