Comment calculer l’endettement maximum ?

L’obtention d’un prêt pour la concrétisation de certains projets comme l’achat d’un bien immobilier est très fréquente. Avant l’octroi du crédit, la banque prend en compte plusieurs paramètres afin de s’assurer de la capacité du débiteur à rembourser sur le long terme. L’un de ces paramètres est la valeur de l’endettement maximum. Qu’est-ce que l’endettement maximum ? Comment se calcule-t-il ? On vous dit tout.

Qu’est-ce que l’endettement maximum ?

L’endettement maximum est la valeur maximale qu’un individu peut se permettre de payer pour rembourser un prêt tout en s’occupant de ses charges. Il est calculé à partir du taux d’endettement. Les différentes banques offrant des services de crédit demanderont avant tout accord de prêt, les documents justificatifs leur permettant de calculer ce taux.

A lire en complément : Guide ultime pour une gestion efficace de votre budget personnel

S’il est au-dessus de 33 %, il existe très peu de chance que le prêt soit accordé. Certaines banques vont néanmoins jusqu’à 35 % pour des personnes aux revenus élevés.

Comment calculer l’endettement maximum ?

endettement maximum

A lire en complément : Les différentes solutions pour financer votre entreprise grâce à des sources alternatives

Pour le calculer, il faut commencer par trouver le taux d’endettement. Pour cela, il est important d’avoir les valeurs exactes des revenus de l’emprunteur ainsi que ses charges mensuelles. Le taux n’est rien d’autre que le rapport des charges (loyer, autres prêts, factures, etc.) sur les revenus (salaire, investissement, allocations, etc.), multiplié par 100.

Une fois le taux obtenu, il sera multiplié par les revenus du demandeur pour avoir la valeur de l’endettement maximum. Une fois que l’on retire cette valeur des revenus, le reste est appelé « reste à vivre ». C’est donc ce qui restera comme son nom l’indique à l’emprunteur à la fin du mois.

Quel est l’intérêt de ce calcul pour la banque ?

La valeur de l’endettement maximum est la somme maximale que la banque peut se permettre de prélever par mois à celui qui emprunte. Si cette somme n’est pas suffisante pour rembourser le prêt dans le temps requis, le crédit ne sera tout simplement pas accordé. Aussi, la valeur du reste à vivre, est capitale. Si cette dernière est trop basse pour permettre à un individu de vivre une vie descente, le prêt pourra également être refusé.

L’endettement maximum représente la quantité maximale d’argent qui peut être prélevée à un emprunteur sur ses revenus mensuels. Sa valeur est très déterminante pour ce qui est de l’octroi ou non du crédit. Il est calculé grâce au taux d’endettement qui lui-même est déterminé à partir des revenus et les charges du demandeur de l’emprunt. Ces valeurs permettent à la banque d’évaluer la réelle possibilité de remboursement du prêt dans le temps fixé tout en permettant à l’emprunteur de vivre une vie descente.

Les risques liés à un endettement excessif

Un endettement excessif peut entraîner de nombreux risques pour l’emprunteur. Effectivement, si celui-ci n’est plus en mesure de rembourser ses dettes à la banque, il s’expose alors au non-paiement des mensualités et donc à une accumulation d’intérêts qui peuvent très vite devenir exorbitants. De même, un emprunt trop important pourrait aussi le priver de sa capacité à réaliser d’autres projets qui lui tiennent à cœur.

Il est donc fortement recommandé aux demandeurs d’emprunts de ne pas dépasser leur taux d’endettement maximal sous peine de se retrouver dans une situation financière difficile voire intenable. Dans cette optique, divers outils sont mis en place pour aider les particuliers à calculer leur taux d’endettement maximum, tel que le simulateur en ligne ou encore les conseillers financiers spécialisés.

En cas d’endettement excessif, plusieurs solutions existent, comme la renégociation des conditions du prêt auprès de la banque ou encore l’allongement des durées du crédit avec une augmentation consécutive du montant total des intérêts payables sur toute la durée restante du contrat.

De manière générale, il est préférable pour tout emprunteur potentiel d’avoir recours aux conseils avisés et compétents quant au choix approprié ainsi qu’à l’établissement optimal et aussi conforme des contrats relatifs aux produits financiers proposés par les divers établissements avant toute signature définitive afin d’éviter tout futur désagrément financier.

Comment améliorer son taux d’endettement ?

Maintenant que nous avons vu comment calculer son taux d’endettement maximum, il faut penser aux intérêts payables.

Autre option : affecter une partie plus importante de vos revenus au remboursement. Bien sûr, cela ne doit pas se faire au détriment des charges fixes nécessaires (loyers ou factures), mais si vous avez des revenus supplémentaires grâce à un deuxième travail ou une prime exceptionnelle par exemple, n’hésitez pas à consacrer ce surplus pour diminuer vos dettes.

Prendre rendez-vous avec son conseiller financier peut être bénéfique. Ce dernier étudiera votre profil économique et pourra alors proposer différentes solutions adaptées telles qu’une renégociation du prêt en cours ou encore la souscription d’un nouveau prêt destiné exclusivement au remboursement anticipé du premier.

Il faut ne pas se laisser submerger par ses dettes et trouver des solutions adaptées à sa situation. En étant vigilant sur son taux d’endettement, on peut ainsi mieux maîtriser ses finances et réduire significativement le risque de surendettement.