Immobilier neuf : les règles à appliquer pour bien négocier son achat

Acheter un logement neuf n’est pas une pratique fréquente. Lors de la vente, les promoteurs immobiliers proposent souvent un prix fixe pour chaque bien à vendre. Cependant, connaître les règles de négociation peut permettre de réduire le prix d’achat. Voici donc ce qu’il faut savoir pour bien négocier l’achat de bien immobilier neuf.

Connaître le marché

Avant de commencer toute négociation d’un logement neuf, il convient de s’informer sur le marché immobilier local. Cela permet de se faire une idée du prix approximatif des logements neufs pareils que celui qu’on veut acheter. Il faut également connaître d’avance l’emplacement, les services situés à proximité de la résidence : transports, commerces, écoles, etc. En bref, il faut faire un sondage avant la négociation. C’est indispensable pour une bonne négociation. Ils permettront d’obtenir une baisse de prix. Il faut insister sur les défauts éventuels du logement neuf, afin d’obtenir une remise conséquente.

A voir aussi : Qui sont les frères André et Édouard Michelin ?

En effet, la marge de négociation pour un logement neuf est moindre que celle d’un ancien logement. Malgré cela, il est possible d’obtenir de bonnes réductions dans certains cas. Surtout quand les biens sont encore disponibles après les délais prévus pour la vente.

Les moments favorables à la négociation

Pour un logement neuf, la meilleure solution pour négocier le prix de vente est de faire partie des premiers clients. Les promoteurs immobiliers ont besoin de 30 % à 50 % de réservation. Cela leur permet de commencer l’exécution de leur programme de logements neufs. Il est donc clair : ils voudraient de l’argent le plus vite possible. À ce niveau, les premiers acheteurs se trouvent alors en position de force. Ils peuvent négocier un prix plus bas ou encore profiter d’autres avantages.

A lire également : Comment savoir quel est le syndic d'un immeuble ?

Au cas où le programme serait déjà lancé depuis des mois, il est recommandé d’attendre. Cela permet de viser les queues de programme : appartements encore invendus d’un programme immobilier. Généralement, les promoteurs immobiliers acceptent de réduire le prix de vente de ces appartements. Mais si ces appartements ont (peut-être) quelques défauts, il est souvent possible de bénéficier d’une remise de 10 %.

Solliciter l’assistance d’un professionnel de l’immobilier

L’art de la négociation s’apprend. Alors, il ne faut surtout pas hésiter à se faire aider d’un professionnel. Par exemple, quelqu’un qui travaille pour une agence immobilière. Cela permettra de mettre toutes les chances de votre côté afin de négocier le prix de la maison neuve ou bien encore d’un terrain. Les professionnels immobiliers ont une connaissance plus que suffisante du marché. Ils seront alors le plus à même d’avancer les meilleurs arguments pour faire réduire le prix de vente.